L'écrin à bijoux de la culture et du Luxe

Estée Lauder s’envole grâce à la Chine et aux ventes en ligne

Estée Lauder confirme son redressement alors que la situation était difficile. Un plan de restructuration prévoyant 1.200 suppressions de postes avait même été présenté en mai 2016.

Autre satisfaction pour Estée Lauder: la progression de ses activités en ligne. Le groupe continue d’investir les réseaux sociaux et de cibler les « influenceuses » sur les plates-formes telles que YouTube ou Instagram. Sur l’ensemble de l’année, il a vendu pour 1,3 milliard de dollars sur Internet, soit une progression de 33% qui permet au groupe de bien résister aux Etats-Unis, où il est pénalisé par le déclin des grands magasins et la concurrence de L’Oréal .

Enfin, Estée Lauder tire parti de sa stratégie, notamment le renforcement de ses activités de maquillage, qui portent sa croissance et surtout sa rentabilité. Dans ce segment, la société a réalisé l’an dernier deux acquisitions,  Too Faced et Becca, qui ont contribué à la croissance du groupe à hauteur de 2% et lui ont permis de toucher les «millenials », ces jeunes consommateurs que l’on s’arrache.

Partager cet article

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Marquise & The Moon

Theme by Anders Norén