L'écrin à bijoux de la culture et du Luxe

HBO : séries cultes en séries

Connue pour être la chaîne diffusant de grandes séries comme The Sopranos, Game of Thrones ou Rome, c’est aussi la chaîne payante la plus ancienne des Etats-Unis qui à trouvé ses origines dans l’invention même du procédé !

En 1965 un certain Charles Dolan à l’idée d’enterrer les câbles de télévision à New York pour y garantir un signal parfois malaisé. Son entreprise est en partie acquise par Time Life, une branche du grand groupe de médias Time Inc. enchantée par la nouvelle ambition de Dolan en 1971 : créer une chaîne diffusée spécialement sur ce réseau…D’abord baptisé The Green Channel, le projet est provisoirement renommé Home Box Office, et pour cause de manque d’inspiration cet intitulé restera.

Le lancement officiel de la chaîne date du 8 novembre 1972 et sa première diffusion est le film Le Clan des irréductibles réalisé par Paul Newman où ce dernier donne la réplique à Henry Fonda. Petit à petit, la chaîne récupère des événements sportifs avec du hockey puis un festival musical. Etc, etc…

Dès les années 80, HBO reçoit des plaintes et des procès pour son système de censure trop laxiste. Et c’est en 1988 que la grande grève de la Writers Guild of America laisse un vide sur les chaînes nationales qui n’ont plus d’épisodes à diffuser et qu’à l’inverse, HBO peut sortir de nouveaux programmes de son catalogue de production et écraser la compétition. HBO se décline alors en plusieurs chaînes avec HBO2 et HBO3 puis HBO Family en 1996, qui permettent de ranger les programmes familiaux d’un côté tout en gardant une chaîne principale sans censure de langage ou de sexualité de l’autre.

Puis, vers la fin des années 90 la chaîne va connaître un succès gigantesque grâce à l’avènement des séries et un catalogue de programmes de grande qualité. En 1997, c’est « Oz » qui arrive comme un pavé dans la mare avec sa critique détaillée du système pénitencier américain. A ce jour, elle reste probablement la série la plus brutale qui soit. Succès critique certes, mais le vrai premier phénomène débarque l’année suivante avec Sex and the City, une comédie qui va avoir un succès fou sur la planète entière ! En 1999, c’est la révolution. La série Les Soprano commence et la télévision est changée à jamais. Avec une qualité d’écriture qui surpasse la grande majorité de ce que l’on peut voir au cinéma, HBO prouve au monde que le petit écran est capable de grandes choses…

Aujourd’hui, les exigences et les expérimentations passées de la chaine sont devenues la norme du câble et ont aussi influencé les broadcast networks. Nul doute que Showtime, AMC, FX mais aussi Netflix et Amazon lui doivent beaucoup. Pour continuer de surprendre et de susciter l’intérêt, elle a semblé un temps pencher vers toujours plus de violence et de sexe, ce qui se manifeste notamment dans True Blood et Game of Thrones mais est aussi apparu dans Westworld, au risque de perdre en subtilité ce qu’elle gagne en divertissement. Ou pas !

Et comme bon nombre de sucess stories : Disponible en librairie depuis le 16 mars dernier, « La saga HBO » retrace l’ascension de la chaîne du câble premium américain en se fondant sur une idée accrocheuse : HBO serait la « dernière grande aventure en date du cinéma US »….

The Marquise

Partager cet article

Next Post

Previous Post

1 Comment

  1. Cédric juillet 10, 2017

    Superbe rétrospective d’une chaîne avant-gardiste!!
    En outre, j’y retrouve des séries qui m’ont grandement marquées!

Leave a Reply

© 2017 Marquise & The Moon

Theme by Anders Norén