L'écrin à bijoux de la culture et du Luxe

La nouvelle éthique du luxe sera…. éthique

Longtemps considéré inesthétique, le haut de gamme éthique renverse la tendance et fait aujourd’hui un tabac auprès des consommateurs du luxe.

Désormais les grandes marques s’associent à des causes jugées auparavant peu compatibles avec leur activité comme une nouvelle façon de soigner leur image auprès de leur clientèle.

Parce qu’aujourd’hui le luxe dépasse l’avoir ou le paraitre, les acteurs influents du secteur ont décidé d’agir en proposant des solutions innovantes et créatrices mais surtout durables. Ces solutions tentent de répondre au mieux aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui et de demain. Le retour à l’authenticité et à la simplicité semble être une des clés des tendances luxe futures.

En effet, l’industrie de la mode est depuis longtemps pointée du doigt pour la pollution et les déchets massifs que produisent cette « fast fashion ». Le maître mot devient alors la transparence : on veut s’assurer de l’origine des produits, des conditions de production, du bien-être des animaux. Certaines marques comme Outdoor Voicies ou encore Reformation ont basé tout leur modèle sur cet engagement éthique. D’autres grands noms du luxe, comme LVMH, Stella Mc Cartney, Guerlain ou encore Yoox Net – à Porter ont rejoint le combat. Un seul but : « Make our planet great again ».

Pour décrocher un partenaire dans le monde humanitaire, certaines marques vont jusqu’à organiser des appels à projets, comme Louis Vuitton qui a finalement choisi l’Unicef. Leur collaboration, qui court jusqu’à fin 2018, prend plusieurs formes : des dons financiers, des collectes organisées par les salariés, mais surtout le Silver Lockit, un collier en argent dont un tiers environ du prix (600 euros) alimente les caisses de l’agence des Nations unies.

Si les marques ont bien compris qu’elles devaient satisfaire la conscience de leurs clients sur un plan éthique comme manière de défendre des valeurs tout en améliorant leur image pour l’avenir il ne faut pas oublier que les marchés porteurs sont la Chine et l’Inde… Or, ces initiatives portent un message : nous ne sommes pas centrés sur l’Occident et avons conscience du monde qui nous entoure.

Aujourd’hui, dans le luxe, les notions d’ostentation et d’élégance comptent moins que celle de confort, dans tous les sens du terme : on consomme pour se sentir bien.

The Marquise

Partager cet article

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Marquise & The Moon

Theme by Anders Norén