L'écrin à bijoux de la culture et du Luxe

Les points cardinaux de Claudia

L’actrice Claudia Cardinale, aujourd’hui âgée de 78 ans, est célèbre pour sa moue aux yeux de biche et ses rôles dans les films de Visconti.

Après Monica Bellucci en maîtresse des cérémonies d’ouverture et de clôture, Claudia Cardinale a été choisie pour être à l’honneur de l’affiche du 70e Festival de Cannes. L’actrice italienne y apparaît, virevoltante dans une jupe longue, pieds nus, les cheveux longs, sublime sur un fond rouge éclatant. La photo a été réalisée lors d’une séance sur un toit de Rome en 1959, par un photographe dont on ignore le nom….

Mais bien avant les paillettes c’est un drame qui a conduit Clau­dia Cardi­nale sur les plateaux de cinéma. Violée et deve­nue mère à seule­ment 17 ans, elle a embrassé cette carrière pour pouvoir subve­nir aux besoins de son fils.

Pour­tant rien ne prédes­ti­nait Clau­dia à faire carrière sur les plateaux. Celle qui avait été, en 1955, élue plus belle Italienne de Tunis, avait même refusé telle­ment de propo­si­tions de réali­sa­teurs qu’un jour­nal avait fini par en faire son portrait en titrant :« La fille qui ne veut pas faire de cinéma ».

C’est donc pour éviter le scandale qu’aurait représentée une grossesse hors mariage dans les années 1950 que l’actrice la garde bien évidemment secrète, et quitte sa Tunisie natale pour Rome. Elle pu alors tourner enceinte car la taille des vêtements, alors, était située juste sous la poitrine.

Franco Cristaldi, son protecteur et producteur italien avec qui elle se marie en 1966 donnera son nom à l’enfant. Pour protéger la carrière de la jeune femme, l’homme lui conseillera de faire passer l’enfant pour son petit frère. Un mensonge entretenu jusqu’à ses 7 ans ! Après quoi la jeune femme avoue à un journaliste qu’il s’agit de son fils….

Malgré ces douloureuses expériences, Claudia Cardinale n’a jamais cessé de croire en l’amour. Et le cinéma lui a permis de croiser la route de celui qu’elle considère comme le seul homme qui ait jamais compté : Au milieu des années 70, elle rompt son contrat avec la compa­gnie La Vides et tourne alors dans de nombreux films du cinéaste Pasquale Squi­tieri devenu alors son nouveau compa­gnon (Les Gouapes, L’af­faire Mori, Corleo­ne…) et grand amour ()décédé l’hiver dernier à 78 ans.

Elle fait son véri­table retour sur grand écran en 1981 avec Fitz­car­raldo de Herzog. Dans les années 80 et 90, elle tourne à plusieurs reprises pour des réali­sa­teurs. En 1993, Clau­dia reçoit un Lion d’Or à la Mostra de Venise pour l’en­semble de sa carrière !

Au début des années 2000, l’ac­trice se lance un nouveau défi sur les planches et inter­prète La Véni­tienne au théâtre du Rond-Point à Paris. En 2002, elle se produit lors d’une grande tour­née en Italie avec « «Comme tu me veux » de Luigi Piran­dello. Elle inter­prète aussi les textes de Tennes­see Williams à plusieurs reprises mais désormais Claudia conti­nue de tour­ner pour le cinéma et la télé­vi­sion avec parci­mo­nie.

En tout cas, cette actrice fétiche de Visconti et de Fellini, partenaire des plus grandes figures du septième art,  a monté mercredi dernier les marches de la 70e édition du plus grand rendez-vous du monde du cinéma et fait encore régulièrement l’actualité sans désintéresser le public.

The Marquise

Partager cet article

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Marquise & The Moon

Theme by Anders Norén